Hôpital: la qualité des soins, premier critère de choix

Une majorité de Français reconnait aux complémentaires santé un rôle pour les informer en cas d’hospitalisation.

Plus de 4 Français sur 10 chercheraient à obtenir un deuxième avis médical auprès d’un médecin expert pour confirmer la nécessité d’une hospitalisation en cas d’annonce d’un diagnostic requérant un traitement lourd ou une intervention chirurgicale, indique une étude sur les préoccupations des Français en cas d’hospitalisation réalisée par Harris Interactive pour la société de services en santé Santéclair. Une proportion identique (38%) souhaiterait pouvoir échanger en direct avec un professionnel capable de les aider à évaluer le degré d’urgence et de gravité face à une situation semblant nécessiter une prise en charge médicale urgente.

Qu’il s’agisse d’une hospitalisation programmée ou liée à une urgence, le critère de la qualité des soins apparaît comme le dénominateur commun cité par les Français parmi les informations prioritaires qu’ils souhaitent prendre en compte pour choisir un établissement vers lequel se diriger en cas de recours nécessaire à un établissement de santé.

Confiance relative

Si les Français se déclarent globalement en capacité d’appréhender leur parcours de soins post-opératoire, leur confiance est malgré tout relative puisqu’ils pensent très majoritairement que cette appréhension ne leur sera que « plutôt facile » (de 43% à 59% des Français selon les items). L’anticipation sur la nécessité d’une bonne coordination de l’hôpital avec le médecin traitant et les équipes de soins de ville préoccupe les Français au cours même de l’hospitalisation. C’est le deuxième point sur lequel ils déclarent avoir le plus besoin d’informations pendant leur séjour hospitalier (c’est le cas pour 96% des Français, dont 65% qui jugent cette information « tout à fait prioritaire »), juste après l’information sur leurs soins et leur pathologie (importante pour 97% des Français, dont 77% la jugent « tout à fait prioritaire »).

Avant, pendant ou après une hospitalisation, le médecin traitant est l’interlocuteur de référence pour renseigner, orienter et accompagner les Français dans leurs parcours de soins, notamment lorsqu’ils passent par un épisode d’hospitalisation. Cette place centrale du médecin traitant est reconnue de façon presque unanime par l’ensemble des Français : ils sont 93% à se tourner vers lui pour le choix d’un hôpital, 90% pour répondre aux besoins d’information qu’ils pourraient ressentir pendant leur hospitalisation et 93% pour obtenir l’aide nécessaire après leur hospitalisation. A souligner que, en dehors des sources médicales et hospitalières ou des proches, les complémentaires santé apparaissent comme l’acteur le plus pertinent pour informer en amont (pertinent pour 55% des Français) et encore plus en aval (pertinent pour 67% d’entre eux) d’une hospitalisation, quelles que soient les classes d’âge.

Source : Argus de l’assurance

Voir les garanties santé des Assurances Castérot

Retour à la liste