L’Assurance maladie estime pouvoir économiser 2,07 Md€ en 2020

assurance maladie

assurance maladie

Le 27 juin 2019, le projet de rapport annuel sur les charges et produits a été présenté au conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). Le rapport estime à près de 2,07 milliards d’euros le montant des économies réalisables par l’Assurance maladie en 2020, afin de respecter l’Objectif national de dépenses d’Assurance maladie (ONDAM) 2020.

Les économies présentées se répartissent en quatre parties :

  • Agir pour une structure de prescription plus responsables des produits de santé
  • L’optimisation de l’efficience des prescriptions et des actes
  • L’accompagnement du « virage ambulatoire»
  • La lutte contre la fraude et les abus, en ville et à l’hôpital

Le rapport sera par la suite examiné par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM), mardi 2 juillet.

Prévisions des économies sur les produits de santé

L’Assurance maladie espère une économie de 887 M€ sur la rationalisation des dépenses de santé. Plusieurs actions permettraient d’arriver aux économies espérées :

  • Le développement de nouvelles actions de maîtrise médicalisée : 380 M€
  • Favoriser un recours soutenable aux produits de santé (antibiotiques, ordonnances, pansements…) : 236 M€
  • Renforcement des dispositifs d’intéressement des professionnels de santé en ville : 171 M€
  • La gestion de la liste des médicaments facturés par les établissements de santé : 100 M€

Prévisions des économies sur les actes et prescriptions

Des actions sur les actes et prescriptions viendront s’ajouter aux actions sur les produits de santé, à hauteur de 715 M€ :

  • Les protocoles de régulations (biologie, imagerie) pourraient permettre une économie de 238 M€.
  • Un effort sur les transports en ville et à l’hôpital (transport partagé, véhicule personnel, nouvelle convention des taxis…) permettrait une économie de 160 M€
  • Baisse des dépenses d’indemnités journalières (IJ) : 100 M€
  • L’adaptation des nomenclatures : 87 M€

Les actions de l’Assurance maladie en matière de lutte contre la fraude et de prises en charge

Le développement de la chirurgie ambulatoire, qui permet la sortie du patient le jour même de son intervention, permettrait une économie de 200M€ d’après les prévisions. Quant à prises en charge en ville, elles pourraient permettre une diminution des dépenses de 47 M€.

Les actions de lutte contre les fraudes et les abus, grâce au renforcement des contrôles des professionnels de santé, des établissements, et en poursuivant les contrôles annuels sur l’attribution de prestations sous conditions de ressources (comme pour la CMU-C ou l’ACS), pourraient engendrer une économie de 220 M€.

Source : Previssima

Voir d’autres actualités

 

Retour à la liste