Pacte de responsabilité : la branche du courtage dépasse ses objectifs

Trois ans après avoir signé un accord sur le pacte de responsabilité, la branche du courtage fait ses comptes.

Ils avaient promis de faire le bilan avant la fin de l’année 2019. C’est désormais chose faite. Ce 26 novembre 2019, les courtiers d’assurance – par l’intermédiaire de Planète CSCA, le syndicat représentatif de la branche – ont donné les premiers résultats de l’accord relatif au Pacte de responsabilité et de solidarité signé dans la branche le 20 juin 2016 et en vigueur jusqu’au 31 décembre prochain. En l’occurrence, si le courtage s’était engagé à recruter 4 250 personnes supplémentaires dans la branche grâce au Pacte, l’objectif est finalement dépassé au bout de trois ans (+ 5 500 salariés embauchés). De même, l’objectif de 1 500 alternants formés sur 3 ans a été dépassé, 2 717 jeunes ayant été formés entre 2016 et 2018, tandis qu’en 2019, 1 150 étudiants sont encore accueillis en alternance dans les cabinets de courtage d’assurances.

Vers un nouvel accord ? 

« Ce bilan positif apporte la preuve que la profession des courtiers d’assurances joue son rôle en matière d’emploi : elle est créatrice nette d’opportunités professionnelles, partout en France, et avec un spectre large de métiers », explique Bertrand de Surmont, le président de Planète CSCA. « Elle permet d’offrir des carrières accessibles et motivantes à des collaboratrices et des collaborateurs aux profils variés », ajoute-t-il.

Face à ce succès rencontré, la signature d’un nouvel accord avec de nouveaux objectifs pour la période 2020-2022 est à l’étude pour poursuivre les travaux engagés par la branche professionnelle du courtage depuis 2016. Pour rappel, le Pacte de responsabilité et de solidarité, présenté en janvier 2014, avait pour principe d’alléger les charges des entreprises, de réduire les contraintes sur leurs activités pour permettre plus d’embauches et davantage de dialogue social.

Source : Face au risque

Voir d’autres actualités

Retour à la liste