Assurance automobile : un nouvel assureur nommé… Tesla

Le constructeur automobile américain avait laissé entendre au début de l’année 2019 qu’il réfléchissait à lancer sa propre assurance : Tesla vient officiellement de se lancer. Les détails de cette nouvelle offre.

Une conclusion inévitable ? Les relations entre Tesla et le monde de l’assurance ont progressivement évolué, ces deux dernières années, à tel point que le constructeur automobile américain avait fini par admettre réfléchir à lancer sa propre offre assurantielle… Ce qu’il vient de faire.

Argument-phare d’Elon Musk, directeur général et personnage emblématique de Tesla : le constructeur automobile connaît mieux que quiconque ses véhicules et ses clients, ce qui lui permet de lui proposer des offres mieux adaptées que le reste du marché. Un raisonnement valable aussi pour l’assurance, poste de dépenses non négligeable pour les utilisateurs de Tesla (entre 2 000 et 3 000 dollars par an selon les modèles).

Tesla Insurance est disponible pour les Californiens depuis le 28 août : un déploiement dans le reste des États-Unis est prévu par la suite. Le constructeur promet une souscription en une minute montre en main et des primes réduites de 20 voire 30% par rapport à la concurrence existante. Le contrat d’assurance, mensuel, peut être annulé à tout moment.

Avant de se lancer sur le marché de l’assurance en son nom propre, Tesla s’était auparavant associé au groupe Liberty Mutual Insurance pour développer une offre spécifique aux modèles du constructeur automobile. Pour l’heure, Allianz reste le partenaire privilégié de Tesla en France.

Source : Argus de l’assurance

Voir d’autres articles sur les professionnels de l’automobile

Retour à la liste